Conservation au sec du bois de chauffage

La conservation du bois de chauffage au sec produit une combustion de qualité. Chêne, hêtre, les essences de bois pleines d’humidité ont un faible pouvoir calorifique.
Buches et pellets à l’humidité élevée créent des problèmes sur les appareils de chauffage au bois (poêle, cheminée, chaudière). La mauvaise conservation du bois de chauffage encrasse les foyers, complique la combustion, produit des fumées. 8
Comment éviter l’humidité dans le bois de chauffage ? Stocker le bois de chauffage dans un garage limite l’humidité ? Certaines essences sont-elles moins sensibles à l’humidité ? Pour en savoir plus, lisez notre article !

Pourquoi stocker son bois dans un endroit sec ?

Votre poêle a besoin d’un bois bien sec pour produire une combustion de qualité. L’humidité du bois de chauffage ne doit pas dépasser 25 %.
Voici pourquoi stocker le bois de chauffage au sec :

  • l’humidité du bois réduit le pouvoir calorifique ;
  • l’humidité retarde l’allumage puis la combustion ;
  • un bois de chauffage humide encrasse poêle à bois (pellets ou buches), cheminée, chaudière;
  • à la combustion, le bois de chauffage humide émet des polluants.

Le bois sec produit des économies d’entretien de poêle, de consommation de bois. Un bois bien sec protège la qualité de l’air dans la maison.

Quels sont les autres avantages d’un bois de chauffage sec ?

Le bois sec favorise la livraison et le transport. L’eau rend le combustible plus lourd, une buche sèche sera plus facile à manipuler. Des pellets bien secs sont également des produits plus faciles à stocker. La livraison est plus économique, le véhicule pour transporter un stère de bois ou une palette de pellets secs consomme moins.
Le bois sec empêche le développement des champignons, moisissures et odeurs. Soyez particulièrement attentif à la qualité du séchage de votre bois si vous envisagez de le stocker dans une maison en bois.

Un bon séchage du bois rend la maison saine

Des buches humides transmettent des maladies (mérule) au bois de construction de maison mal traité. La livraison d’un bois sec en été permet de l’utiliser l’hiver suivant pour le chauffage.
Votre bois de chauffage (buches ou pellets) est humide ? Vous consommerez du fioul, du gaz, de l’électricité pour créer de la chaleur dans la maison en attendant son séchage. Enfin, la production d’énergie de votre poêle à bois peut baisser de 30 % à cause d’un bois humide.

Astuces pour reconnaitre un bois trop humide

Un bois sec (buches ou granulés) produit deux fois plus de chaleur qu’un bois humide. Comment reconnaitre un bois trop humide ? Le bois de chauffage humide :

  • présente des moisissures ;
  • est de couleur sombre et jaunie ;
  • a une odeur de résine et de sève ;
  • a des larves et des vers ;
  • son écorce est bien accrochée ;
  • sonne plein si vous cognez deux buches l’une contre l’autre.

La combustion du bois de chauffage humide dégage des fumées et des flammes orange/jaune foncé.

Comment acheter un bois de chauffage bien sec ?

Le stockage du bois sous abri évite l’eau dans chaque buche. Après abattage, le bois de chauffage se stocke :

  • en tas régulier sous bâche ou abri ;
  • posé sur supports, pas au sol ;
  • éventuellement en intérieur ventilé ou chauffé ;
  • le stockage à l’extérieur est le plus indiqué.

Renseignez-vous sur la date de coupe du combustible. Le mieux est la fin de l’hiver avant la montée en sève.
Sur pied, le chêne, hêtre et autre essence de bois de chauffage contiennent 80 % d’eau. Des testeurs d’humidité existent (20 à 30 €).

Votre bois est humide : astuces et conseils

Acheter du bois humide est courant, le bois sec est rare ! On trouve plus facilement du bois de chauffage mi-sec (25 à 35 % d’eau) et vert (+ de 35 % d’eau).
Voici des solutions pour réaliser le séchage d’un bois de chauffage :

  • Fendez les buches.
  • Ne dépassez pas le temps de séchage des essences (perte du pouvoir calorifique).
  • Rangez le bois pour favoriser la circulation de l’air et limiter l’eau.
  • Couvrez le tas de bois avec une bâche dans votre jardin.
  • Prévoyez une installation de tas de bois à l’abri des pluies dominantes.

Garder son bois au sec : astuces complémentaires

Si vous avez du bois humide, rentrez-le dans la maison une semaine avant son utilisation. Isolez du tas de bois les buches humides. Faites plusieurs tas de bois, rangez les résineux, bois blancs (peuplier, bouleau) et petits diamètres à part, ils sèchent plus vite.
Le bois de chauffage sèche en 3 ans dans le nord de la France, en 2 ans dans le sud. Favorisez l’aération du tas de bois par dessous et sur les côtés, ne le collez pas à un mur. Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à le partager !