Comment rénover un ancien poêle à bois ?

En France, le marché des poêles à bois est en pleine expansion. Parce que vous aimez le vintage ou pour des raisons économiques, vous pouvez avoir pour projet de restaurer un ancien poêle à bois ou à granulés. Associé à une bonne isolation, le choix se porte de plus en plus sur ce type de chauffage pour réaliser des économies d’énergie dans votre maison.
La rénovation de poêles à bois ou à granulés est possible. Il faudra cependant rénover votre appareil dans les normes.Souvent en fonte comme le mythique poêle Godin, vous devrez respecter certaines étapes pour rénover un ancien poêle à bois. Ces étapes sont nécessaires pour une utilisation en toute sécurité du poêle dans votre logement.

Les vérifications nécessaires avant toute rénovation d’un ancien poêle à bois

Avant de vous lancer totalement dans votre projet de rénovation d’un poêle à bois et de son installation, il est important de vous renseigner sur les normes en France. Vous devrez donc procéder à certaines vérifications.

La rénovation d’un vieux poêle bois dans le respect des normes

La rénovation doit se faire pour assurer un bon rendement de chauffage, et pour cela, l’installation doit respecter des normes. En effet, une mauvaise installation d’un chauffage au bois dans votre maison peut s’avérer dangereuse.
Un chauffage au bois émet des particules fines dans l’air. Pendant la combustion, les fumées et les gaz qui s’évacuent dans le conduit de cheminée peuvent être toxiques.
Il pourra être utile de faire vérifier par un professionnel votre cheminée et le tubage de vos travaux. Ce dernier pourra vous donner des conseils pour la rénovation de l’appareil de chauffage et vous expliquer comment procéder pour l’installation dans votre pièce.
Si vous souhaitez combiner votre poêle à bois ou à granulés vintage et des éléments modernes, il sera certainement préférable de vous faire accompagner par un professionnel ou des artisans pour obtenir un meilleur rendement pour toutes vos pièces.

Les vérifications utiles avant la rénovation de votre poêle à bois

Ces vérifications vont vous permettre d’identifier les éventuelles difficultés pour restaurer votre poêle. Deux choses essentielles sont à vérifier :

  • La recherche d’éventuelles fissures. En effet, la présence de fissures peut entraîner des soucis d’étanchéité. Le rendement énergétique de votre chauffage ne sera pas celui attendu. Une mauvaise combustion des bûches peut avoir des conséquences sur la santé des occupants de votre maison.
  • Les vérifications sur le foyer : Il peut parfois être en pierre de brique, vérifiez si certaines sont manquantes ou endommagées. Plus il est endommagé, plus les travaux de rénovation seront importants, voire compliqués. Cela ne fera qu’augmenter également le prix des travaux.

Les différentes étapes de restauration d’un ancien poêle à bois

Vous devrez respecter plusieurs étapes pour restaurer un poêle. Les vieux poêles sont souvent en fonte comme les Godin, reconnus pour leur côté vintage, et nécessitent des phases supplémentaires.

Première étape de la rénovation d’un poêle à bois : le décapage

Un vieux poêle, souvent en fonte comme un poêle Godin, peut nécessiter d’être décapé. Des taches de graisse ou tout simplement de la rouille imposent un décapage de toutes les surfaces.
Des artisans pourront vous donner des conseils sur le choix du matériel à utiliser : brosse métallique en acier, paille de fer, grattoir, etc.
Il faudra procéder à un décapage dynamique à l’extérieur (surtout si vous souhaitez le repeindre), mais aussi dans l’insert. Vous devrez absolument ôter toute la rouille, car l’oxydation continuerait son travail de corrosion.

Le traitement et la peinture d’un vieux poêle à bois

Vous devrez dépoussiérer votre poêle après avoir procédé à son décapage. Si vous remarquez toujours des traces de rouilles, reprenez l’étape du décapage jusqu’à une disparition complète.
Une fois que toutes les taches et la corrosion ont disparu, il est important de passer un produit antirouille. C’est un produit transparent à appliquer à l’extérieur et à l’intérieur du foyer au minimum deux fois.
Vous devrez dépoussiérer toutes les pièces du foyer. Ce dernier comprend en général un foyer dans la partie supérieure, une ouverture à la base pour le tirage, un tuyau pour permettre le tubage d’échappement des fumées, etc.
Si vous souhaitez repeindre le vieux poêle, utilisez une peinture de la couleur de votre choix et résistante aux hautes températures (plus de 600 °C).

Les étapes de rénovation d’un poêle à bois imposent d’être vigilant. Une mauvaise installation pourrait entraîner l’émission de gaz toxiques ou un risque d’incendie.
Il sera important d’assurer l’entretien de votre poêle pour en conserver la performance énergétique.
La pose d’un poêle à bois peut s’accompagner de travaux plus importants comme une isolation de votre logement pour obtenir un rendement énergétique optimum. Ce type de projet pourra se faire par l’accompagnement d’un professionnel et des aides financières.