La pierre ollaire pour un poêle à bois : un matériau à la fois performant et esthétique

En France, le poêle à bois a investi la maison. Différents matériaux sont utilisés pour le fabriquer : la céramique, la fonte, l’acier et la pierre ollaire.
La pierre ollaire pour un poêle à bois, également appelée stéatite, est une pierre naturelle composée de talc et de magnésite. Sa composition particulière fait d’elle un matériau adapté pour la fabrication des systèmes de chauffage.
De plus, elle dispose de plusieurs caractéristiques qui présentent des avantages non négligeables pour obtenir un rendement efficace tout en étant économique. Outre un aspect design indéniable, qui peut s’adapter aux intérieurs contemporains, elle a la faculté d’accumuler et de restituer la chaleur plusieurs heures après que le foyer est éteint.

La pierre ollaire d’un poêle à bois : qu’est-ce que c’est?

La pierre ollaire possède plusieurs noms : pierre à savon, stéatite, saponite. La pierre ollaire ou stéatite est un matériau utilisé dans l’artisanat depuis des millénaires.
Cette pierre naturelle contient du talc et de la magnésite, elle-même dotée de métal. Cette composition lui confère à la fois un éclat particulier et une douceur au toucher.
Grâce à ses caractéristiques, on se sert de la pierre ollaire pour fabriquer certains appareils de chauffage, au même titre que l’acier, la céramique. Ainsi, vous retrouvez la stéatite dans la fabrication de poêle et de chaudière.
Le poêle en pierre ollaire est devenu une véritable alternative à la cheminée et au chauffage au gaz. Les poêles à pierre ollaire sont alimentés par des bûches de bois ou des granulés.

Quelles sont les caractéristiques de la pierre ollaire?

Par sa composition en talc et en magnésite, la stéatite possède plusieurs propriétés :

  • La pierre ollaire résiste mieux au feu que la fonte.
  • La stéatite possède une forte densité qui en fait un matériau adapté pour la conception des poêles à accumulation.
  • La pierre ollaire accumule la chaleur pendant la combustion des bûches de bois ou des granulés.
  • La pierre ollaire pour un poêle à bois a une montée en chaleur plus lente que d’autres matériaux comme la céramique ou l’acier.
  • La stéatite offre une meilleure inertie. Cette pierre continue à diffuser de la chaleur une fois éteinte. Ainsi, 2 à 4 heures de combustion correspondent à environ 12 à 24 heures de restitution de chaleur selon la taille de la pièce de la maison. Cette longue restitution permet de consommer peu de combustible.
  • La chaleur de la stéatite par rayonnement est douce et homogène et n’assèche pas l’atmosphère.
  • La stéatite possède un veinage à l’aspect unique. Ce qui permet de fabriquer des poêles à bois aux lignes design.

La pierre ollaire pour un poêle à bois présente plusieurs avantages. Elle emmagasine la chaleur pendant la combustion et la diffuse ensuite pendant de longues heures après l’extinction du foyer. C’est une solution de chauffage efficace par rapport aux cheminées, qui, une fois éteintes, cessent de chauffer plus rapidement. De plus, l’aspect de la stéatite est très esthétique et moderne et s’intègre parfaitement dans des modèles de poêle contemporains.
Ce système de chauffage performant et économique présente un inconvénient, son poids. Un poêle composé uniquement de stéatite pèse au minimum 600 à 800 kg, ce qui peut être problématique selon l’agencement de votre maison. Par exemple, une installation ne pourra pas forcément se faire à l’étage.

Quels sont les types de poêles en pierre ollaire?

Un poêle à bois est composé d’un coeur de chauffe et d’un habillage. Vous disposez de deux catégories de poêle à bois en pierre ollaire :

  • Le poêle à accumulation en pierre ollaire, également dit «de masse» : le système de chauffage est conçu entièrement en stéatite.
  • Le poêle avec habillage en pierre ollaire : le chauffage possède une structure en fonte et un habillage en stéatite.

Vous trouverez une gamme étendue de poêles à bois en pierre ollaire chez un revendeur de poêle à bois, de poêle à pellets et d’insert. Vous avez le choix entre plusieurs marques telles que Godin, Contura, Altech… Les prix oscillent entre 400 € et 2000 € selon le modèle que vous choisissez.
Les poêles à bois en pierre ollaire sont très design et s’adapteront à chaque foyer. Ainsi vous avez le choix entre plusieurs styles. La vitre prend différentes formes, il en va de même pour la structure du poêle. Certains sont dotés d’un rangement pour le bois, d’autres sont équipés d’un four, de quoi vous faire un bon petit plat.
Pour acheter un modèle adapté à vos besoins, il faut prendre en compte votre mode de vie et la pièce de la maison à chauffer. Plus elle est grande, plus la puissance de chauffe doit être importante. On considère qu’il faut une puissance de 1kW pour 10 m². Il faudra également définir les options que vous souhaitez (par exemple, la fonction programmation).
Pour conserver l’esthétisme de la pierre ollaire, un entretien régulier est recommandé. Après un bon dépoussiérage de la pierre, il existe plusieurs techniques pour la nettoyer, comme l’eau savonneuse. Vous pouvez aussi vous renseigner sur le choix des teintes mais aussi sur la possibilité d’appliquer une peinture spéciale.

Si vous êtes tenté par l’achat d’un poêle à bois en pierre ollaire, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

Expert poêles à bois