L’entretien ponctuel du poêle à bois : combustion et sécurité optimales

L’entretien ponctuel de votre poêle à bois permet de profiter d’un rendement énergétique optimal de votre appareil et ce, quelque soit le type de poêle à bois (suspendu, en pierre ollaire…). Le nettoyage du conduit et du foyer est l’une des opérations que vous pouvez effectuer vous-même.
Un ramonage du conduit d’évacuation des fumées nécessite l’intervention d’une entreprise de ramonage. À cette occasion, il vérifiera les joints d’étanchéité en plus du nettoyage de votre appareil.
Un entretien régulier de votre poêle à bois prolonge sa durée de vie et garantit la sécurité de votre logement. Le ramonage annuel est obligatoire. Il figure dans les clauses de votre assurance habitation. En cas d’incendie, vous devez présenter le bon de ramonage qui laisse apparaître le nom d’un professionnel agréé.
Suivez nos conseils pour l’entretien optimal de votre poêle à bois.

Pourquoi entretenir son poêle à bois?

Un poêle à bois ou à pellets en fonte classique ou à double combustion est un système qui nécessite un entretien annuel. La raison principale est la sécurité, car un nettoyage régulier des conduits, surtout en période de chauffe, réduit considérablement les risques d’incendie.
La combustion des bûches ou des pellets occasionne des dépôts de bistre sur les parois des conduits et ceux-ci peuvent s’embraser à n’importe quel instant. Ce phénomène est amplifié lors d’une mauvaise combustion, notamment par l’utilisation de bois trop humide.
Le ramonage permet également d’assurer le rendement calorifique de votre poêle à bois pour un confort de chaleur optimal.
Entre chaque intervention de ramonage, un entretien ponctuel est conseillé afin de préserver les capacités de votre poêle à bois.

Quel type d’entretien pour mon poêle à bois ?

Les poêles à bois ou à granulés en fonte doivent faire l’objet d’un ramonage une fois par an. Seul un professionnel est habilité à faire ce genre d’intervention.
Le ramonage annuel fait partie du contrat d’assurance de votre habitation. En cas d’incendie, vous devrez montrer votre bon de ramonage à l’assurance pour être indemnisé. Il doit impérativement faire apparaître le nom d’un professionnel agréé. Le prix d’un ramonage varie de 30 € à 50 €.
À côté de cela, un entretien ponctuel par vos soins est essentiel afin d’assurer un rendement énergétique normal et une bonne ventilation de votre foyer.

Un entretien professionnel de votre poêle à bois pour le confort et la sécurité

Le ramonage du conduit d’évacuation permet d’éliminer les résidus sur les parois des conduits qui risquent de s’embraser et de provoquer un incendie.
Le ramoneur peut également déposer le déflecteur pour le nettoyer. Cette pièce placée sur le haut, à l’intérieur de votre poêle, empêche que les flammes ne montent dans les conduits.
L’arrivée d’air provenant de l’extérieur peut être obstruée par des feuilles, de la poussière ou parfois des nids d’oiseaux. Le ramoneur pourra vérifier la grille d’arrivée d’air.
Un entretien professionnel vous permettra aussi de contrôler l’étanchéité des joints de la vitre du foyer.
Il assure la sécurité de votre appareil et vous garantit le bon rendement de votre poêle à bois grâce à une consommation de combustible maîtrisée.

L’entretien ponctuel de votre poêle pour le bon fonctionnement de votre appareil

Pour l’entretien courant de votre poêle à bois, il est recommandé de retirer régulièrement les cendres du foyer en vidant le cendrier et en aspirant les résidus au moyen d’un aspirateur à cendres.
Si votre appareil fume davantage qu’à l’accoutumée, alors votre poêle est encrassé. Cela peut provenir du bois qui est trop humide (son taux d’humidité ne devrait pas dépasser 20 %).
Sur les poêles anciens, la vitre noircit après quelques heures d’utilisation. Nettoyez la suie avec une éponge mouillée trempée dans les cendres. Si cela ne suffit pas, vous pouvez utiliser un produit adapté.
Évitez cependant de frotter le joint. Celui-ci pourra être contrôlé lors de l’entretien annuel effectué par un professionnel. Le joint de la porte assure l’étanchéité de votre foyer.

Combien coûte l’entretien ponctuel de mon poêle à bois par un professionnel?

Dans le cas où vous souhaiteriez faire appel à un professionnel pour vos travaux d’entretien courant, le prix d’un changement de joint oscille entre 15 € à 30 € et une aspiration des cendres du foyer vous coûtera entre 35 € et 80 €.
Certaines entreprises de ramonage proposent un forfait annuel couvrant les déplacements et les réparations courantes effectuées sur votre poêle à bois.
N’hésitez pas à demander un devis auprès de plusieurs entreprises de ramonage afin de comparer les prix et les prestations. Le prix de ce type de contrat d’entretien va de 80 € à 150 € selon les prestations.

L’entretien du poêle à pellets ou granulés

La combustion de pellets engendre des cendres qu’il est indispensable de vider avant de remplir le foyer de nouveaux pellets. En période de chauffe, le cendrier doit impérativement être vidé chaque semaine. Ce nettoyage vous garantit un rendement énergétique optimal de votre poêle.
Le décrassage du brûleur est une opération indispensable à effectuer une fois par mois. Le brûleur règle la combustion. S’il est encrassé par les résidus de combustion, l’air nécessaire ne passera plus. Retirez les résidus et frottez les parois.
Pour le nettoyage de la vitre, vous pouvez utiliser les cendres du foyer qui ont un effet abrasif. Trempez du papier journal humide dans les cendres et frottez votre vitre. Rincez ensuite à l’eau claire.

Un entretien annuel de votre poêle à pellets est obligatoire. Demandez conseil à un professionnel.
Le ramonage permet de nettoyer les grilles de ventilation ainsi que les joints et de retirer tout résidu de combustion dans les conduits d’évacuation.
Cet entretien annuel réduit au maximum le risque d’incendie de votre maison.