Les prix de poêles à bois en fonction du type de combustible

Vous souhaitez investir dans un système de chauffage au bois ? La question récurrente est celle du prix de l’appareil qui peut aisément passer du simple au double. Les prix des poêles à bois varient en fonction des matériaux, des marques, du design ou encore du système de combustion ou du type de combustible. Nous avons listé pour vous, en fonction du système de combustion, quelques tarifs de poêles à bois.

Les poêles à bois, modèles à bûches

Les poêles à bois à bûches connaissent un regain de popularité à l’intérieur des foyers. Ce chauffage d’appoint bénéficie d’aides à l’installation, un rendement plus performant (label Flamme Verte) et un design revisité. Le choix et prix du produit varient en fonction des matériaux acier ou fonte, de la puissance et des fabricants.

Le poêle à bois à convection naturelle

En acier ou en fonte, c’est le poêle à bois bûches classique. Par convection, le poêle accumule la chaleur pour la restituer naturellement dans la pièce.
À simple foyer, le rendement oscille entre 60 et 80 % pour les nouveaux appareils performants.
Ce système de poêle existe aussi avec combustion de granulés.
Les tarifs se situent entre 600 et 2 000 euros pour des appareils de type Invicta, Godin ou Supra.

Le poêle à bois de masse ou à inertie

Ce poêle à bois à bûches imposant et lourd stocke une grande quantité de chaleur pour la restituer lentement à l’intérieur de la maison.
En position centrale, ce type de chauffage doté d’une grande puissance de combustion suffit au logement.
Ce système de chauffage au bois, dont l’installation est complexe, est onéreux. Les prix varient entre 4 000 et 10 000 euros HT en fonction des modèles Godin, Tulikivi ou Nordpeis par exemple.

Le poêle à bois mixte

Ce modèle de poêle à bois utilise aussi bien des bûches que des granulés.
Proposant un fort rendement allant jusqu’à 90 %, la combustion permet la montée en température de la pièce en restituant la chaleur par rayonnement ou inertie.
Ce système de chauffage plus autonome à un coût. La gamme de prix oscille en fonction des modèles Aäsgard, Nordica ou encore Aduro, entre 3 500 et 7 500 euros.

Les poêles à bois, modèles à granulés

Le poêle à bois à granulés remporte la palme du chauffage au bois de la maison.
Ses atouts : facilité d’utilisation et d’installation, sa programmation, un rendement très élevé ou encore son autonomie. De nombreux modèles existent.
Les poêles à granulés ont besoin d’électricité pour fonctionner.
Les prix varient en fonction de la taille du foyer, du design, des matériaux et du système de combustion de l’appareil.

Le poêle à bois à double combustion

Ce type de poêle à bois existe en version bûches ou granulés.
Le système permet de brûler les gaz résiduels contenus dans les fumées en seconde combustion. Il réutilise l’énergie des gaz, offrant ainsi un meilleur rendement et une consommation réduite de combustibles.
Pour un poêle à bois à granulés, les prix varient entre 1 200 et 4 500 euros.
Pour les modèles à bûches, comptez entre 500 et 1 500 euros pour un poêle acier, et entre 1 000 et 3 000 euros pour un poêle à bois bûches en fonte.

Le poêle à granulés de bois étanche

Ce type de poêle à bois puise son comburant par une prise d’air extérieure. Il est indépendant de l’air ambiant de la pièce.
La consommation moindre de combustibles permet des économies d’énergie. Le rendement est plus performant (environ 15 %) et il n’y a pas de risque de refoulement des fumées.
Le prix, fonte ou acier, se situe entre 3 000 et 5 000 euros l’appareil, modèles Invicta, Strauss ou encore Supra.

Le poêle à granulés de bois canalisable

Ce modèle de poêle à bois à granulés permet de diffuser la chaleur à une ou plusieurs pièces de la maison grâce à un système de ventilateurs et de gaines.
Cette installation nécessite de dimensionner correctement le volume et la surface du logement pour déterminer la puissance adaptée de l’appareil.
Du côté des prix, comptez de 1 200 à 4 000 euros pour des appareils d’entrée et moyenne gamme, et aux alentours de 5 500 euros pour des appareils haut de gamme, type Rika Domo ou Hoben.

Le poêle à granulés de bois hydro

Raccordé à un système de radiateurs ou plancher chauffant, le poêle à bois hydro permet de chauffer l’eau des circuits de chauffage. Il devient chauffage central au même titre qu’une chaudière.
Un modèle de poêle existe aussi pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire.
Les prix varient entre 3 500 et 5 000 euros, et jusqu’à 6 000 euros pour le chauffage sanitaire en plus. Citons parmi les modèles de poêles Laminox, Cadel ou MCZ.

Les aides financières pour l’installation d’un poêle à bois

Pour l’achat et les travaux d’installation d’un poêle à bois, des aides comme un prêt ou un crédit d’impôt existent. Ce chauffage à énergie renouvelable répond aux critères d’éligibilité en matière d’environnement et d’écologie.
L’installation du poêle à bois est obligatoirement effectuée par un professionnel certifié RGE. Le label Flamme Verte n’est en revanche pas exigé pour bénéficier des aides.

Au prix de l’appareil, il convient de rajouter les frais d’installation du poêle.
Les conseils d’un professionnel Qualibois sont nécessaires pour calculer la puissance optimale du poêle à bois en fonction de votre logement. Il vous conseille aussi sur le choix du produit : matériaux, combustibles granulés ou bûches, l’autonomie de l’appareil de chauffage. N’hésitez pas à solliciter son avis et à réaliser plusieurs devis.

Expert poêles à bois