Ce que vous devez savoir sur le label Flamme Verte

Propre aux appareils de chauffage au bois, le label Flamme Verte apporte aux consommateurs plus de qualité. En 2000, les fabricants d’appareils de chauffage au bois et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) ont conçu ce label Flamme Verte. Concerne-t-il uniquement le rendement énergétique ?
Un appareil de chauffage au bois émet des polluants atmosphériques, des particules fines. Un poêle à bois label Flamme Verte en émet-il aussi ? Quel rôle jouent les étoiles du label Flamme Verte ?
Les informations sur le label Flamme Verte sont nombreuses. Avec cet article, vous saurez tout sur le label Flamme Verte.

Qui est derrière le label Flamme Verte ?

En France, le label Flamme Verte est une initiative des fabricants d’appareils de chauffage au bois domestiques. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie a soutenu l’opération. Actuellement, 100 marques d’appareils de chauffage au bois ont, en France, le droit d’utiliser le label Flamme Verte.
Le label Flamme Verte est géré par le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER). Il regroupe 400 adhérents et représente l’ensemble du secteur de l’énergie renouvelable. Il promeut le développement des énergies renouvelables en France (solaire, géothermie, éolien, gaz renouvelable, valorisation des déchets).

Quel est l’intérêt du label Flamme Verte ?

Les fabricants d’appareils signent une charte. Quand ils produisent un appareil de chauffage au bois, ils doivent respecter la charte. C’est un fonctionnement contraignant, mais volontariste qui produit des appareils de chauffage performants.
La charte exige que chaque poêle, insert, chaudière réponde à deux axes de performance énergétique :

  • rendement énergétique ;
  • émissions polluantes.

Grâce à la charte, l’appareil de chauffage émet peu de monoxyde de carbone et de particules fines, et son rendement énergétique est au moins de 70 %.

Rôle des étoiles dans le label Flamme Verte

Plus l’appareil de chauffage a d’étoiles, plus ses performances sont élevées. Depuis 2015, on ne trouve que des appareils à 6 ou 7 étoiles. Les étoiles déterminent la classe de performance environnementale des appareils de chauffage au bois.
Le classement d’étoiles traduit le rendement énergétique, l’émission de monoxyde de carbone, les émissions de particules fines. Les étoiles mesurent depuis peu l’émission des COV et du NOx.
Le nombre d’étoiles est sur une étiquette verte collée sur l’appareil. Pour avoir 6 étoiles, un appareil de chauffage à buches doit avoir :

  • un rendement énergétique de 75 % ;
  • moins de 0,15 % d’émissions de monoxyde de carbone ;
  • moins de 50 mg/nm3 d’émissions de particules fines.

Quels sont les appareils visés par le label Flamme Verte ?

Le label Flamme Verte concerne tout appareil de chauffage indépendant qui utilise du bois pour son fonctionnement. Ce combustible peut être sous forme de buches, granulés, plaquettes.
Le choix d’appareil est large. Le label Flamme Verte existe pour les inserts, les poêles à bois, les poêles à granulés, les cuisinières, les chaudières à bois domestiques. Chaque fois, ces appareils indépendants à bois garantissent :

  • un rendement supérieur à 70 % ;
  • des émissions de monoxyde de carbone protectrices de la santé.

Le label Flamme Verte donne droit aux aides publiques ?

Les équipements, appareils de chauffage dotés d’un classement Flamme Verte bénéficient automatiquement des aides publiques. Connaissez-vous ces aides ?

  • le Crédit d’impôt (CITE) pour les appareils à 6 et 7 étoiles ;
  • MaPrimeRénov’ ;
  • l’aide Habiter Mieux Sérénité ;
  • la prime Énergie (dans le cadre des Certificats D’Économies D’Énergie ou CEE) ;
  • la TVA réduite.

Attention, les critères d’éligibilité ne sont valables que si c’est un professionnel titulaire du label RGE qui installe l’appareil de chauffage à bois.

Après l’installation, qu’implique le label Flamme Verte ?

Le label Flamme Verte est une photographie horodatée de critères énergétiques et environnementaux. C’est un organisme européen qui fournit le label Flamme Verte, sur la base d’informations techniques données par les fabricants d’appareils.
Pour que votre poêle, insert ou chaudière conserve ce niveau de performances énergétiques, vous devez :

  • utiliser du bois de qualité (buches et granulés) au rendement énergétique performant (exemple : le label France Bois Bûche) ;
  • faire ramoner deux fois par an le conduit d’évacuation des fumées par un professionnel.

Conseils et astuces à propos du label Flamme Verte

Soyez vigilants sur le choix des équipements de chauffage au bois. Des contrôles réguliers ont lieu sur les appareils en vente. Certains perdent leur label après l’avoir eu à la commercialisation.
Les appareils « Flamme Verte » respectent la norme européenne NF CEN 303.5. Mais l’installation joue sur leur niveau de performance énergétique. Ne négligez pas le choix du professionnel pour l’installation.
Votre poêle a besoin de travaux d’installation de qualité (ventilation et conduit d’évacuation des fumées). Tous nos professionnels sont des spécialistes, n’hésitez pas à leur demander des devis.