Comment remplacer le joint de son poêle ?

Le joint d’étanchéité, aussi nommé cordon d’étanchéité à la fonction d’assurer une parfaite étanchéité à la porte d’un poêle, d’un insert ou d’une cheminée. Au fils du temps, ce joint se détériore et nécessite d’être changé, sous peine d’altérer le fonctionnement du poêle. Voici comment effectuer le remplacement du joint de votre poêle, étape par étape !

Quand faut-il changer le joint ?

Le joint du poêle, au fur et à mesure du temps, perdra sa capacité à assurer l’étanchéité de la porte et des signes d’usures apparaîtront.

Les signes d’usures suivants sont les plus répandus :

  • Le filtre du joint commence à s’effilocher ;
  • La vitre du poêle noircit à cause la suie ;
  • Il arrive que la porte se mette à claquer toute seule pendant le fonctionnement du poêle.

Grâce à une technique facile, vous pourrez tester l’étanchéité et savoir s’il faut oui ou non changer le joint.
Pour cela, équipez-vous simplement d’une feuille A4. Placez cette feuille entre la porte et le poêle, en la laissant dépasser de moitié et fermez la porte. Puis tirez lentement la feuille vers le haut :

  • La feuille reste coincée : c’est que votre joint fonctionne encore correctement ;
  • La feuille bouge : c’est que votre joint n’est plus étanche et doit donc être remplacé.

Choisir le joint de son poêle

Le joint est constitué d’une tresse faite en fibre céramique et qui a pour but d’étanchéifier la porte d’un poêle afin d’augmenter l’efficacité du chauffage. Ce joint doit pouvoir résister à de très hautes températures, allant jusqu’à plus de 500°C.

Vous retrouverez différents modèles de joint sur le marché.

  • Différentes formes : ronds, carrés ou encore rectangulaire ;
  • Différentes dimensions pour s’adapter au mieux à la porte ;
  • En deux couleurs : blanc ou gris foncé ;

Pour acheter votre joint d’étanchéité, vous pouvez vous rendre dans un magasin de bricolage, commander le modèle sur Internet ou encore l’acheter directement chez le fabricant qui vous a installé votre poêle.

Les étapes pour remplacer le joint d’un poêle

Enlever l’ancien joint

Le démontage du joint peut se faire avec la porte ouverte ou en enlevant la porte des charnières. Cette solution est plus longue, mais elle à l’avantage de permettre de poser la porte à plat et de facilité le démontage du joint.

Munissez-vous ensuite d’un couteau large sans dents ou d’une spatule. Il faudra l’introduire entre le joint et un des côté de la gorge puis une fois le couteau enfoncé, effectuez une rotation de l’extérieur vers l’intérieur pour faire sortir ou au minimum décoller le joint. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous puissiez attraper le joint avec votre main pour le tirer doucement et entièrement.

Une fois le joint enlevé, grattez le fond de la gorge pour enlever les résidus de fibres et la colle. Pour cela, vous pouvez utiliser un couteau à bois, une brosse métallique ou une toile de verre. Pour finir, passez un coup de balayette pour enlever les impuretés.

Installer le nouveau joint

Le nouveau joint devra être installé dans la gorge de la porte du poêle. Celui-ci tient soit par pincement, soit par collage. Dans ce dernier cas, la colle à utiliser est souvent fourni avec le joint.

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • Il faut toujours faire dépasser le joint d’environ 2 à 3 mm une fois celui-ci introduit dans la gorge. En effet, après plusieurs jours d’utilisation, il va se tasser et ne dépasser que de 1 à 2 mm. La porte sera ainsi totalement étanche ;
  • Il faut faire attention aux extrémités du joint qui s’effilochent. Dans la plupart des cas, les kits fournissent des bandes en aluminium pour entourer le bout des extrémités pour les empêcher de s’effilocher. Si les bandes ne sont pas fournies, vous pouvez aussi les brûler en utilisant un briquet ;

Pour changer le joint, suivez les étapes suivantes :

  • Commencez par un coin de la gorge ;
  • Placez le joint autour de la porte pour trouver la bonne longueur ;
  • Laissez quelques centimètres de marge et coupez l’excédent ;
  • Appliquez de la colle et posez le joint. Rejoignez les extrémités dans un endroit peu visible ;
  • Lorsque le joint est collé, fermez la porte du poêle et laissez sécher au minimum 48h ;
  • Après le séchage, lors de l’allumage du poêle, faites un premier feu sans monter trop en température.

Réglage de la porte après le montage du joint

Après l’installation du nouveau joint, il est fort possible que la porte soit difficile à fermer. C’est tout à fait normal, cela indique une bonne étanchéité au niveau de la porte de votre poêle.

Dans le cas où le loquet ne s’enclencherait pas, vous pourrez effectuer des réglages pour le rendre plus souple et pouvoir fermer correctement la porte du poêle. Si au bout de quelques jours, après le tassement du joint, vous remarquez que le loquet est devenu trop lâche, il faudra le resserrer pour pouvoir bien fermer la porte.