Remplacer une cheminée par un poêle : ne brûlez pas les étapes

Remplacer la cheminée par un poêle à bois booste le niveau de rendement de l’installation de chauffage. De 10 % avec la cheminée, il passe à 70 % avec un poêle à bois.
Selon l’Ademe, le poêle à bois est le moyen de se chauffer le moins cher. Poêle en fonte, poêle en acier, poêle à bûches, poêle à granulés, le choix est large et les prix attractifs.
Avant de choisir le poêle, réfléchissez aux travaux de démontage de la cheminée. Faut-il conserver des éléments pour remplacer la cheminée par un poêle ? Le remplacement doit-il prévoir la rénovation du conduit d’évacuation des fumées ? Si vous souhaitez avoir plus d’informations, lisez cet article.

Remplacement de cheminée : démontage

Dans votre projet de remplacer la cheminée par un poêle à bois, le démontage (cheminée, inserts) est une étape sensible.
Étudiez les prix, demandez des devis à un professionnel. Vous pourriez faire des économies, tant l’opération est lourde.
Démonter une cheminée ou un insert est synonyme de gravats, d’acier, d’isolants qu’il faut déposer en déchetterie. Les travaux préparatoires à l’installation prennent du temps.
Vous souhaitez le faire vous-même pour faire des économies ? Ne cassez rien : soignez les liaisons avec le plafond et le mur de la pièce. Faites-vous aider pour porter le foyer en cas d’insert.

Évacuation des fumées : haut niveau d’exigence

Dans 90 % des cas, le conduit de cheminée s’appuie sur le foyer de l’insert. Démonter les cheminées et inserts sans suivre les conseils d’un professionnel peut conduire à l’écroulement du conduit de cheminée dans la pièce.
Pour ces travaux, une des solutions est de démonter d’abord le coffrage de cheminée ou d’insert. Vous pourrez vérifier que le conduit de cheminée est bien fixé au mur de la maison.
L’un des avantages d’une cheminée de type ouverte est de pouvoir démonter le foyer en premier.

Tubage du conduit de cheminée pour l’installation de poêle

C’est un conduit de cheminée tubé ou maçonné ? Inserts ou cheminées classiques, il faudra dans la plupart des cas faire un tubage du conduit de cheminée sur toute sa longueur.
La température des fumées sortant du foyer est élevée, il faut protéger le mur intérieur de la maison. Seul un professionnel sait faire une installation de tubage conforme aux règles (consultez l’article de la FFB sur la NF DTU 24.1).
La norme NF EN 13 384 fixe le diamètre intérieur minimum du tubage. Au-delà des avantages sur la sécurité, le tubage facilite l’entretien et le ramonage des conduits de poêles à bois (bûches ou granulés).

Implantation du poêle à bois en rénovation

Le projet de remplacement du système de chauffage au bois modifie l’intérieur de la maison.
Comment bien remplacer la cheminée par un poêle ? C’est fonction du type de poêle et des solutions retenues pour sa mise en place dans la pièce de la maison.
L’appareil de chauffage au bois sera-t-il implanté à l’endroit de la cheminée ? Avez-vous prévu de mettre votre poêle à bois au centre de la pièce ? Dans les deux cas, la pose d’un système de ventilation est à prévoir, le rendement de l’appareil en dépend.

Remplacer la cheminée : le poêle au même endroit

Les avantages du poêle sont nombreux, mais remplacer la cheminée par un poêle requiert le respect des DTU. Des travaux méticuleux évitent les accidents liés à la chaleur des poêles à bois.
Une reprise est souvent nécessaire sur l’emprise au sol de la cheminée. Le sol où repose le poêle à bois doit être ininflammable et résistant à la température élevée.
Le mur d’adossement du poêle (bûches ou granulés) nécessite un revêtement résistant à la chaleur. Des travaux d’installation de béton cellulaire ou de placo ignifuge font partie des solutions.
Une distance de sécurité minimale entre le poêle à bois et le conduit des fumées est à respecter.

Installation du poêle : ailleurs que dans la cheminée

Vous choisissez de positionner le poêle à bois à un autre endroit que celui de la cheminée ? Dans ce cas, le prix pour remplacer la cheminée par un poêle est plus élevé.
Il faudra remettre en état la place de la cheminée pour conserver le design de la pièce. L’installation du poêle à bois impliquera la pose d’une plaque d’acier au sol s’il est en parquet.
Le raccordement du poêle à bois au conduit d’évacuation des fumées est plus complexe. La réglementation limite les possibilités (nombres de coudes, longueur du conduit).

Conseils complémentaires pour l’installation d’un poêle

C’est la puissance du poêle à bois qui détermine la distance de sécurité, le type de tubage, la ventilation.
Remplacer la cheminée par un poêle à granulés, nécessite d’amener une alimentation électrique.
Des aides existent (la prime MaPrimRenov’ de l’ANAH par exemple), elles réduisent le prix des travaux. Mais il faut que le professionnel soit qualifié RGE.
N’hésitez pas à demander des devis à nos installateurs, les avis clients sont tous certifiés ISO 9001.