Le poêle à granulés hydraulique : un système de chauffage central !

Pas tout à fait une chaudière, mais bien plus qu’un simple poêle à bois, le poêle à granulés hydraulique est un appareil intéressant ! Aussi appelé poêle bouilleur ou thermopoêle à granulés, il créé de la chaleur grâce à la combustion des pellets. Cette chaleur est ensuite transmise dans l’intégralité de l’habitation.

Apprenez en plus sur le fonctionnement et les caractéristiques de ce système assez méconnu et pourtant très avantageux !

C’est quoi un poêle hydraulique ?

Contrairement aux autres modèles de poêle à bois, le poêle à granulés hydraulique peut être raccordé au système de chauffage central d’une habitation. Il fonctionne comme une chaudière tout en gardant l’aspect chaleureux d’un poêle à bois.

Il est doté d’un module hydraulique permettant de transférer les calories d’air produites au sein d’un foyer vers le circuit d’eau raccordé aux radiateurs ou à un plancher chauffant. La chaleur diffusée est alors homogène contrairement à un poêle à granulés standard.

Fonctionnement du poêle hydraulique

Le poêle à granulés hydraulique se rapproche d’une chaudière. La chaleur produite par les pellets est captée par un échangeur de chaleur avant d’être retransmise dans le circuit d’eau. L’eau est ensuite mise en circulation une fois arrivée à 60°C et grâce à une pompe, elle est distribuée vers les radiateurs.

Ce type de poêle nécessite un système hydraulique composé d’un circulateur, d’un vase d’expansion et d’une soupape de sécurité.

Le poêle hydraulique peut fonctionner de quatre manières différentes

  • Uniquement en mode chauffage : le poêle se met en chauffe lorsque la température réelle se situe à 1°C en dessous de la température souhaitée ;
  • En mode chauffage + production d’eau chaude sanitaire : le poêle peut être équipé d’une fonctionnalité appelée « bouilleur » permettant de produire de l’eau chaude sanitaire ;
  • Chauffage plus chauffe-eau : dans ce cas de figure, le poêle peut être relié aux radiateurs ou au plancher chauffant pour chauffer intégralement le logement. Il est aussi possible de le connecter à un chauffe-eau pour produire de l’eau chaude sanitaire. L’eau est possible instantanément, même si le poêle est éteint ;
  • Chauffage et eau chaude avec ballon tampon : le ballon tampon permet de redistribuer l’eau en fonction des besoins en chauffage ou en eau chaude sanitaire. Il permet aussi d’éviter la mise en marche et l’arrêt du poêle de manière inopinée.

Depuis 2013, l’appareil doit obligatoirement être équipé d’un contrôleur thermostatique. Celui-ci permet de définir une température de fonctionnement et de la maintenir. Il est aussi important de faire appel à un professionnel pour un entretien annuel ainsi que pour un ramonage une à deux fois par an.

Avantages et inconvénients du poêle hydraulique

Comme tout appareil de chauffe, le poêle hydraulique comprend aussi bien des avantages que des inconvénients, qu’il faut prendre en compte avant l’achat.

Avantages

  • Confort optimal : contrairement à un poêle à granulés classique, il diffuse uniformément la chaleur sur l’ensemble du logement ;
  • Économique et écologique : le fonctionnement hydraulique est une énergie renouvelable n’entraînant pas de pollution. De plus, contrairement au fioul ou au gaz, il permet de réaliser des économies de combustibles ;
  • Couvre une grande superficie : sa puissance lui permet de s’adapter à des logements allant jusqu’à 200m² environ.
  • Il peut convenir aux nouvelles constructions : si le modèle choisi est étanche, il est alors compatible avec la réglementation RT2012 et peut s’installer en tant que système principal de chauffage.

Inconvénients

  • Faible autonomie : la durée moyenne est plutôt faible, compter entre 36h et 42h d’autonomie avant de devoir remettre des granulés ;
  • Cher à l’achat : si son usage n’est que pour le chauffage, il revient plus cher qu’un poêle à granulés traditionnel ;
  • Installation complexe : elle doit être réalisée par un professionnel agréé afin de respecter les normes et d’avoir un fonctionnement optimal.

Quelle puissance pour un poêle hydraulique ?

Ce type d’appareil est puissant et est capable de chauffer même des surfaces importantes.
Pour un poêle hydro assurant uniquement le chauffage, la puissance peut varier entre 11 et 24kw. Si il doit aussi fournir l’habitation en eau chaude, il aura une puissance de chauffe comprise entre 22 et 34kw.Dans ce cas, la puissance dédiée au chauffage de l’eau est plus importante. Elle est en général de 90 % pour l’eau et 10 % pour le chauffage. Néanmoins, si la pièce de vie n’est pas équipée de radiateur, la part de chauffage sera un peu plus élevée.

Quel prix pour installer un poêle hydraulique ?

Son prix à l’achat reste relativement élevé. Il dépendra principalement de son système de fonctionnement. Compter environ 3500€ à 5000€ HT pour un modèle faisant uniquement office de chauffage.

Pour un modèle fournissant de l’eau chaude sanitaire, il faudra débourser entre 4000€ et 6000€ plus environ 1000€ pour le ballon tampon.

Pour faire baisser la facture, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières, telles que le crédit d’impôt ou encore le PTZ. En effet, le poêle hydraulique est un appareil fonctionnant avec une énergie renouvelable.

Afin d’être éligible aux aides, il est nécessaire de faire appel à un professionnel certifié.