Les poêles à bois en céramique : entre charme et tradition

Le poêle à bois en céramique, appelé aussi poêle en faïence, n’est pas à proprement parler un modèle à part entière. La céramique est juste le matériau de revêtement, qui va conférer au poêle diverses caractéristiques calorifiques, permettant notamment des économies d’énergies. Découvrez plus en détails ce qu’apporte la céramique pour votre poêle à bois ! 

Le poêle à bois en céramique : présentation

Comme tous les poêles à bois, ce modèle est équipé d’un foyer en fonte pour pouvoir faire chauffer le bois. La céramique est le matériau servant de revêtement extérieur.

La céramique est utilisée depuis de longues années pour recouvrir les appareils de chauffe, tels que les poêles ou les radiateurs. C’est un matériau naturel, puisqu’il est composé d’argile réfractaire, d’argile blanche, de quartz et d’eau. Facile à travailler, la céramique permet d’offrir de nombreuses finitions et de couleurs différentes. Du poêle simple avec une forme ronde, au poêle carré, de style classique ou moderne, toutes les envies sont réalisables ! Le poêle à bois deviendra alors un véritable objet décoratif, qui aura totalement sa place dans la décoration intérieure de la pièce où il sera installé.

La chaleur produite par un poêle à bois en céramique est distribuée grâce à au rayonnement et à la convection. Ils sont indispensables pour avoir une température homogène et douce au sein de l’habitation. La chaleur ne se répartit pas uniquement dans une seule pièce, mais monte vers le plafond, permettant ainsi de chauffer les étages et les pièces éloignées.

Comment fonctionne un poêle à bois en céramique ?

Pour fonctionner, ce type de poêle nécessite d’être allumé avec du bois qui est parfaitement sec. Le feu sera alors plus fort et capable d’amorcer le tirage du conduit. Lorsque des braises se forment, c’est qu’il est temps de mettre les bûches. Pour augmenter la température ou faire durer le feu plus longtemps, il faudra juste réduire l’admission d’air grâce à la tirette.

Les avantages et les inconvénients du poêle à bois céramique

Les avantages du poêle à bois en céramique

La céramique est un matériau présentant de nombreux avantages. Tout d’abord, elle garde très bien la chaleur et résiste à de très hautes températures. Elle capture naturellement les calories provenant de la combustion du bois (que ce soit des bûches ou des pellets) et les restitue de manière progressive grâce à l’effet de rayonnement.

De plus, c’est le poêle à bois à choisir lorsque l’on recherche à avoir une chaleur uniforme, douce tout en ayant une bonne température. La température reste même après que la chambre de combustion se soit éteinte. Grâce au rayonnement, la chaleur se répartit aussi dans les pièces autour et au-dessus, vous faisant faire des économies d’énergie.

La céramique est aussi un matériau qui emmagasine très bien la chaleur et qui la redistribue de façon homogène dans la pièce, évitant ainsi les zones froides, mais aussi de façon progressive pour éviter une montée rapide de température.

Côté entretien, vous n’aurez pas à vous en soucier, car la céramique est un matériau très facile à entretenir. N’ayez pas peur non plus de vous brûler, ce matériau ne chauffe pas à l’extérieur, permettant ainsi les risques de brûlures.

Les inconvénients du poêle à bois en céramique

La céramique, bien qu’étant un matériau pouvant supporter de hautes températures, il reste néanmoins très sensible aux chocs et aux éraflures. Dans le temps, cela se remarquera avec l’apparition de fissures. Lorsque celles-ci sont trop importantes, il est important d’entreprendre des travaux de réparation.

Quel est le prix d’un poêle à bois en céramique ?

Le prix du poêle dépendra de plusieurs critères, notamment du design choisi et de sa puissance. Pour avoir un modèle moyen, le prix se situe aux alentours des 1000€. Cependant, un modèle haut de gamme fabriqué sur-mesure par un artisan, sera beaucoup plus cher. Compter au minimum 10 000€.

Mais si le coût d’achat du poêle en céramique peut être conséquent, il est important de prendre en compte les économies d’énergie qu’il permet de faire. En effet, on considère que ce type de poêle est capable de faire gagner 40 % d’économies par rapport à un autre type de chauffage plus classique. Il faut aussi prendre en compte que le bois est une source d’énergie dont le prix est moins élevé que le gaz ou encore l’électricité.

De plus, de nombreuses aides de l’état peuvent aider à financer le projet d’installation :

  • L’aide de l’ANAH : ce financement prend en compte environ 50 % du prix d’achat du poêle. Pour y être éligible, le poêle doit être installée dans une maison principale et non secondaire.
  • L’éco-prêt à taux zéro : ce prêt permet d’échelonner votre paiement sans avoir à payer de frais d’intérêts contrairement à un prêt classique ;
  • TVA à taux réduit de 5,5 % : cette baisse de TVA nécessite que le logement est au moins 2 ans.

N’hésitez pas non plus à faire réaliser plusieurs demandes de devis gratuit auprès de professionnels afin de trouver votre poêle à bois en céramique au meilleur prix !