Quelle certification choisir pour les granulés d’un poêle à bois?

Le poêle à bois a investi les foyers français. Deux types de modèles existent : les poêles à granulés et ceux à bûches. Si vous possédez un poêle à pellets, le choix du combustible peut vous paraître complexe, vu la diversité de ces produits sur le marché. Comment être sûr de choisir un pellet adapté à votre appareil de chauffage?
Sachez que pour la fabrication des granulés, une norme de référence basée sur plusieurs critères de qualité existe. C’est à partir de celle-ci que la certification pour les granulés d’un poêle est déterminée. C’est une garantie de la qualité du produit pour l’utilisateur, mais également pour les fabricants de poêles à bois.

Quel est l’intérêt d’une certification pour les granulés de bois?

Le granulé de bois est une énergie propre qui alimente le poêle ou la chaudière à bois. Il se présente sous la forme d’un petit cylindre fabriqué à partir de sciure de bois compressée.
Doté d’un taux d’humidité faible, ce granulé permet une combustion complète. Ce combustible est une alternative sérieuse au gaz et au fioul grâce à son conditionnement et sa densité d’énergie.
Pour que son utilisation soit adaptée à chaque type de poêle, une conformité de la fabrication des pellets est nécessaire.
Plusieurs critères de qualité ont été définis, à partir desquels trois certifications ont vu le jour. Elles permettent aux fabricants de garantir la qualité de leurs produits.
Il est à noter que 97 % de la production française possède une certification pour les granulés de poêle à bois.
Sachez que pour l’installation d’un poêle à granulés (ventilé, à convection, hydro…), vous pouvez également bénéficier d’aides en choisissant un installateur certifié Qualibois.
Pour le choix de votre système de chauffage, il existe aussi un label Flamme Verte qui contrôle la performance énergétique et environnementale.

Les trois certifications principales pour les granulés d’un poêle à bois

Il ne faut pas confondre les normes et les certifications. Les normes concernent plusieurs caractéristiques de fabrication facultatives, et il en va de la responsabilité du producteur de granulés de les respecter ou non.
Les certifications sont demandées par les fabricants de pellets, ce qui permet de garantir leur produit. Ils doivent en contrepartie accepter d’être évalués par un organisme certificateur. La certification est définie par un organisme indépendant. Selon un cahier des charges basé sur la norme européenne, il certifie la conformité de la production de granulés. Il contrôle régulièrement cette production et applique en plus des critères spécifiques, par exemple la chaîne de distribution.
En France, trois certifications coexistent. Attention, ces certifications ne concernent que les systèmes de chauffage de la maison et non les bâtiments industriels. Ainsi, vous trouvez :

  • DINplus, la certification allemande;
  • Enplus, la certification européenne;
  • NF, la certification française.

Laquelle choisir pour vos pellets? Quand on compare les critères techniques de ces certifications en vigueur, force est de constater qu’elles sont similaires, puisqu’elles reposent en partie sur les critères de qualité de la norme européenne.
Les granulés certifiés sont de qualité «premium» (A1). Deux autres catégories existent : normale (A2) et industrielle (B). Celles-ci sont également commercialisées en France.
Bien sûr, les pellets premium ont un prix plus élevé par rapport aux non certifiés. N’hésitez pas à réaliser plusieurs devis avant d’acheter, ces marques se valent, étant donné que les certifications sont équivalentes.

Quels sont les critères de qualité pour la fabrication des granulés à bois?

Les certifications pour les granulés d’un poêle vous permettent de sélectionner des pellets de qualité. Elles reposent sur un ensemble de caractéristiques composant la norme européenne EN 1 4961-2. Une fois les granulés livrés, il est important d’adopter de bons gestes afin d’optimiser leur combustion.

Quelles sont les caractéristiques de la norme européenne EN 14961-2?

Ces caractéristiques issues de la norme européenne EN 14961-2 permettent de déterminer la qualité des pellets. Ce sont une partie des données sur lesquelles se basent les organismes indépendants.
Ainsi parmi les critères à retenir :

  • le diamètre et la longueur du pellet;
  • le taux de fine;
  • le taux d’humidité;
  • le taux de cendre;
  • la densité des pellets;
  • la durabilité mécanique;
  • la puissance calorifique;
  • la présence d’additifs;
  • l’origine des essences de bois.

Vous retrouvez toutes ces informations sur les sacs de granulés certifiés. Les pellets en vrac bénéficient également des mêmes critères.

La certification est-elle indispensable pour choisir des pellets?

La certification pour les granulés vous permet d’être assuré de leur niveau de qualité. Grâce aux pellets premium, vous bénéficiez d’un meilleur rendement et d’une optimisation de la combustion.
Par ailleurs, des granulés certifiés préservent l’état de votre poêle à bois et évitent les dysfonctionnements tels qu’un conduit encrassé, la formation de mâchefer… Ces pellets présentent moins de poussière et de cendre grâce à un taux de fine et de cendre réglementé.
Il est à noter que beaucoup de fabricants de poêles préconisent les pellets certifiés pour leur appareil de chauffage. En cas de panne, vous ne pourrez pas avoir recours à la garantie du constructeur si vous utilisez un combustible non certifié.
De plus, pour que vos granulés conservent leur qualité, il est important de préserver un taux d’humidité très faible. Veillez à entreposer vos pellets dans un local étanche, à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

Si vous hésitez entre plusieurs marques de granulés de bois, votre installateur est la personne qui saura vous donner des conseils pour choisir un combustible adapté à votre poêle.