Quelles solutions pour optimiser le tirage de mon poêle à bois ?

Parmi toutes les solutions de chauffage au bois domestiques, les poêles à bois sont les plus vendus selon Observ’ER. Un mauvais tirage du poêle à bois altère cependant son fonctionnement et perturbe l’apport de chaleur. Suivez nos conseils pour améliorer le tirage de votre poêle à bois et ainsi son rendement.

Le tirage du poêle à bois est insuffisant

La vitre de votre appareil de chauffage au bois est encrassée ? La combustion du bois est lente ? Votre installation produit trop de fumées ou les refoule à l’intérieur de la pièce ? Le problème vient d’un tirage du poêle à bois insuffisant.
Quelles sont les solutions pour résoudre ce problème de sous-tirage ?

Augmenter le volume d’air dans le foyer du poêle

Le tirage est la remontée par pression des gaz chauds de combustion vers la sortie de cheminée. Le manque d’aération du foyer annule l’effet de dépression en haut du conduit d’évacuation des fumées.
La solution à ce problème est d’ouvrir toutes les entrées d’air de votre appareil. Vous limitez ainsi la pollution de l’air à la maison notamment au monoxyde de carbone (CO).

Éviter de perturber le système de tirage

Le fonctionnement d’une VMC, d’une hotte de cuisine ou un courant d’air froid dans la pièce perturbe le tirage. De même si la température du poêle est trop froide à l’allumage, la chaleur des gaz ne peut remonter.
La méthode d’allumage en top down, ou allumage inversé, corrige cet effet de bouchon d’air froid.

Tirage et qualité des travaux d’installation des poêles à bois

La hauteur et l’isolation du conduit de fumée influent sur la combustion, la température du foyer et la dilatation des gaz. Quelles normes doivent respecter les poêles à bois pour un niveau de tirage optimal ?

Respecter la hauteur minimale du conduit d’évacuation des fumées

La réglementation NF DTU 24.1 relative aux travaux de fumisterie impose 4 m de hauteur de conduit de fumée. Si la hauteur est inférieure, le tirage naturel de la maison est insuffisant.
La sortie du conduit de cheminée doit être également d’au moins 40 cm au-dessus du faîtage. Vous évitez ces défauts d’installation en choisissant un professionnel RGE certifié Qualibois.

L’importance de l’isolation du conduit de cheminée

Lorsque l’abondance d’air froid extérieur envahit la colonne de fumée, le tirage naturel est insuffisant. L’étanchéité du conduit d’évacuation des fumées régule la température dans le foyer du poêle à bois.
Après la combustion de vos bûches, plaquettes ou granulés de bois, la chaleur des gaz est conservée.

Le tirage du poêle à bois est excessif

Le surtirage de votre poêle à bois augmente votre consommation d’énergie et de bois. Quelles sont les causes d’un tirage excessif ? Quelles solutions permettent de réduire le tirage du poêle à bois ?

Baisser le tirage avec les clés de tirage

Lorsque le tirage de votre poêle à bois est excessif, la combustion du bois est trop rapide. Les fumées sont en effet aspirées trop vite dans la colonne de fumée. En réponse, votre poêle est en surconsommation d’énergie. Pour résoudre ce problème de surtirage, diminuez le tirage avec les clés de tirage fournies avec votre appareil.

Réglez l’extracteur de fumée

Si vous possédez un extracteur de fumée, réglez-le pour baisser le tirage du poêle à bois. Les fumées s’évacueront moins vite, permettant une meilleure combustion du bois.

Conseils pour améliorer le tirage de son poêle à bois

L’entretien de votre appareil de chauffage au bois limite ses problèmes de fonctionnement dus au tirage. Enfin, retrouvez les accessoires à installer pour optimiser le tirage de votre poêle et leurs prix.

L’entretien régulier de votre poêle à bois

Tout appareil de chauffage au bois doit être ramoné au minimum une fois par an. L’ADEME indique que 1 mm de suie augmente de 10 % la consommation de bois. Faites plusieurs devis avant de sélectionner un ramoneur.
Après chaque utilisation de votre poêle, videz les cendres manuellement ou avec un aspirateur à cendres.

L’installation d’accessoires facilitant le tirage du poêle à bois

Le régulateur de tirage et l’extracteur de fumées améliorent le rendement de votre poêle en optimisant le tirage.

Le modérateur de tirage

L’installation d’un modérateur ou régulateur de tirage permet de réguler le tirage de votre poêle à bois. Son fonctionnement peut être automatique par motorisation ou manuel.
Le système du régulateur permet d’ajuster le tirage en fonction de la pression ou dépression.
Le prix d’un modérateur de tirage oscille entre 30 € et plus de 250 € selon le modèle. Comparez les devis pour son installation.

L’extracteur de fumée

Posé sur le conduit de cheminée, l’extracteur de fumée évite le problème de sous-tirage. L’extracteur de fumée évacue les fumées et facilite également l’allumage du feu et la combustion.
Son prix varie d’une centaine d’euros à 1500 € selon le modèle.

La qualité de votre combustible joue également un rôle au niveau du tirage. Veillez à ce que vos bûches, plaquettes et granulés de bois soient aux normes NF. Assurez-vous enfin que le combustible soit sec et sain avant de l’utiliser.