Choisir un poêle à bois au meilleur rendement : nos conseils thermiques

Avec l’augmentation du prix des combustibles (gaz, fioul ou électricité), nombreux sont les propriétaires à se tourner vers l’installation d’un poêle à bois pour remplacer une chaudière. Nous ne parlerons donc pas ici des poêles à bois bouilleurs.
Il séduit par son design, son aspect écologique, mais aussi par les économies d’énergie qu’il propose. Ce système de chauffage est en plus éligible aux aides pour les énergies renouvelables.
Mais pour bénéficier d’une consommation réduite de l’énergie, le rendement du poêle à bois est essentiel. Voici nos conseils pour choisir le meilleur poêle pour un confort et un chauffage optimal, plus respectueux de l’environnement et à faibles émission de composés volatiles.

L’intérêt du rendement pour les poêles à bois

Pourquoi choisir un poêle à bois au meilleur rendement possible? L’intérêt est double :

  • Pour obtenir des aides de l’État : un chauffage à bois qui atteint un taux de rendement de 70 % est éligible au label Flamme Verte. Grâce à lui, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.
  • Pour réduire vos consommations d’énergie : un poêle à bois affichant un bon rendement offre une consommation moindre de son combustible. Vous réalisez ainsi des économies sur la facture de chauffage tout en conservant une température et un niveau de chaleur confortable.

Le poêle à bois idéal atteint un taux de rendement de 85 %.

Le choix du combustible pour un rendement optimal

Les poêles à bois fonctionnent avec des bûches ou des granulés (qu’on appelle aussi pellets). Si ces deux combustibles n’affichent pas le même rendement, leur utilisation peut aussi influencer les performances du poêle.

Le rendement du poêle à buches

La performance de votre appareil de chauffage dépend aussi de la qualité de la bûche.
Il est important de savoir la stocker correctement et de la laisser sécher pour que son taux d’humidité soit inférieur à 20 %. Plus le bois est sec et plus sa combustion est efficace pour apporter de la chaleur dans la pièce.
Avant de glisser une bûche dans le foyer du poêle à bois (valable aussi pour l’insert de la cheminée), vérifiez qu’elle ne porte aucun champignon ni moisissure.

Le rendement des granulés

Les poêles à granulés remportent la palme du meilleur rendement face aux bûches. Le rendement affiché par ce type d’appareils atteint les 85 % et peut aller jusqu’à 95 %. Ce type de poêle à bois est donc éligible au label Flamme Verte.
Autre atout de ces modèles de poêle, leur utilisation est automatisée : les granulés sont stockés dans le réservoir du poêle et ne brûlent qu’en fonction des besoins.
Attention cependant à bien stocker vos pellets dans une pièce de la maison sèche pour que le taux d’humidité reste inférieur à 8 %.

Un intermédiaire entre bûches et granulés peut aussi être envisagé : le bois déchiqueté. Ce combustible possède ses propres avantages, et peut avoir un excellent rendement.

Comment conserver le rendement du poêle à bois ?

L’installation d’un poêle à bois à rendement optimal ainsi que son bon entretien ne suffisent pas. L’entretien régulier de l’appareil et une bonne installation du système de distribution de chaleur jouent également sur ses performances.

L’entretien de l’appareil de chauffage

L’entretien du poêle à bois pour conserver son rendement et prolonger la durée de vie de l’appareil consiste à :

  • Nettoyer la vitre.
  • Vider le bac à cendres.
  • Nettoyer la chambre de combustion.

Un ramonage s’impose aussi deux fois par an.

La combustion des pellets ou des bûches

Pour conserver un bon rendement, prenez l’habitude d’alimenter le poêle à bois régulièrement.
Dans le cas des poêles à bûches, il s’agit de placer dans la chambre de combustion une petite quantité de bois et non pas de la remplir complètement.
C’est pourquoi le poêle à granulés séduit. L’automatisation de son système permet de brûler la quantité nécessaire de granulés contenus dans le réservoir. L’autonomie de ce modèle d’appareil est un véritable atout.

Optimiser la répartition de la chaleur

Au moment de l’installation de votre appareil, n’hésitez pas à évaluer la bonne répartition de la chaleur avec un système performant de récupération et de distribution d’air chaud dans toutes les pièces de la maison. Votre poêle peut alors chauffer toutes les pièces de la maison.

Puissance et matériaux des poêles à bois

Si le rendement du poêle à bois est essentiel dans le choix de l’appareil, d’autres critères sont aussi à prendre en compte pour optimiser le confort de ce chauffage au bois.

La puissance du poêle à bois

La puissance du poêle se détermine en fonction de la superficie de votre maison, du volume à chauffer de l’isolation et de votre situation géographique.

  • Le poêle à bûches est idéal pour chauffer une ou deux pièces de la maison. La taille de son foyer détermine sa puissance et la quantité de bûches à utiliser. Plus la superficie est grande et plus il vous faudra un appareil de bonne taille.
  • Le poêle à pellets ou granulés, par l’automatisation de son système, apporte quant à lui un chauffage continu dont la chaleur peut être diffusée dans toutes les pièces de la maison.

Fonte ou acier pour le poêle à bois ?

Le choix du matériau n’est pas qu’une question de design. Si la fonte conserve bien la chaleur, la montée en température est plus lente. A contrario, l’acier retient la chaleur moins longtemps, mais avec lui, la température grimpe vite !
L’acier est aussi plus abordable niveau prix et offrent des finitions plus variées. En matière de design, il est le plus apprécié des consommateurs.
Les appareils à granulés semblent remplir tous les critères pour obtenir un poêle à bois à bon rendement. Néanmoins, le charme de la bûche à glisser dans le foyer offre un effet plus chaleureux proche de l’esprit cheminée.