Poêle de masse ou poêle à restitution lente de chaleur : qu’est-ce que c’est ?

Le poêle est un appareil de chauffage de plus en plus prisé pour chauffer une maison. Parmi les différents types d’appareils, on retrouve le poêle de masse, aussi appelé poêle à restitution lente de chaleur. Écologique et économique à la fois, ce système de chauffage atypique a un très haut rendement énergétique. Quel est le fonctionnement du poêle de masse ? Quelles sont ses caractéristiques ? Découvrez un appareil de chauffage innovant.

Présentation et fonctionnement du poêle de masse

Pour désigner le poêle de masse, on peut aussi parler de poêle à restitution de chaleur ou de poêle à accumulation.
Le système est simple : le poêle stocke de la chaleur dans sa masse et la diffuse dans toute la maison. Ce type d’appareil utilise du bois, énergie renouvelable, pour produire de la chaleur.
Ce fonctionnement lui permet donc d’être économique et écologique à la fois. Il suffit d’une à deux flambée(s) par jour pour chauffer la maison pendant 24 heures et offrir un vrai confort thermique.
Pour faire monter la température dans la maison, les poêles de masse brûlent dans leur foyer une grande quantité de bois. La combustion générée est très propre.
Le principe du poêle à accumulation est ensuite de diffuser la chaleur dans la maison de manière douce et lente. Le réglage est bien sur primordial pour optimiser le fonctionnement du poêle et son rendement.

Les matériaux accumulateurs du poêle de masse

Le fonctionnement du poêle de masse repose sur les matériaux accumulateurs utilisés pour sa construction. Ce type de système de chauffage utilise ainsi des briques, de la faïence, du béton, de la stéatite ou encore de l’acier.
Ces matériaux sont connus pour accumuler la chaleur contenue dans les fumées. Ils peuvent ainsi la stocker pendant plusieurs heures et la rediffuser lentement dans toute la maison, par rayonnement.
C’est ce principe d’accumulation qui confère au poêle de masse un très haut rendement énergétique, similaire à celui des poêles à granulés.
Attention pour l’installation, car les matériaux utilisés rendent le poêle très lourd : ce système de chauffage ne peut pas s’installer à l’étage. Ces modèles de poêle doivent être installés par des professionnels.

Les avantages et les inconvénients du poêle de masse comme système de chauffage

Comme tout type de système de chauffage, le poêle de masse ou poêle à accumulation de chaleur a des points forts et des points faibles.
Avant de le choisir, il est important de bien les connaître et de les analyser, en fonction de votre maison et de vos besoins.

Les avantages du poêle de masse

Si vous recherchez un système de chauffage performant, le poêle de masse vous comblera sur différents points :

  • sa grande puissance de combustion ;
  • son rendement énergétique élevé (jusqu’à 90 %) ;
  • sa forte inertie (restitution lente de la chaleur) ;
  • son aspect écologique (il fonctionne avec du bois renouvelable) ;
  • le côté économique (ce modèle de poêle permet de réduire les factures d’énergie) ;
  • sa facilité d’utilisation et d’entretien.

Les inconvénients du poêle de masse

Ce système de chauffage pour votre maison est intéressant à de nombreux niveaux, mais prenez tout de même en compte que :

  • Le poêle de masse est très lourd (jusqu’à 6 tonnes), il ne peut pas être déplacé et le plancher de votre maison doit être suffisamment résistant.
  • Son prix est plus élevé qu’un autre type de poêle à puissance équivalente.

Quel poêle de masse choisir pour sa maison ?

Avec le poêle de masse, la montée des températures dans la maison est plutôt lente. Ce type d’appareil de chauffage convient donc plutôt aux habitations à forte inertie et/ou avec une bonne isolation.
Comment choisir le bon poêle de masse en fonction de sa maison ? Il existe plusieurs points à vérifier lors du devis et du choix du modèle :

  • La courbe de restitution de la chaleur : c’est un point important pour votre confort thermique.
  • Les matériaux (pierre, stéatite…) : ils ont un impact sur le devis pour votre poêle de masse.
  • Les normes : votre appareil doit répondre à la norme EN 15 250.
  • La construction : il faut que l’appareil comporte un circuit de chaleur interne pour pouvoir récupérer la chaleur des fumées.
  • La taille et le poids : ce système de chauffage étant assez imposant, il faut bien vérifier que ses dimensions et son poids peuvent s’adapter à votre maison.
  • Le design : au-delà de la puissance de votre installation, l’aspect esthétique est important puisque l’appareil sera central dans votre pièce de vie.

Attention à ne pas confondre le poêle à accumulation avec le poêle à granulés intégré dans un habillage massif de pierre ou de stéatite. Ce dernier peut ressembler au poêle à masse, mais son poids est bien plus faible et la restitution de la chaleur n’est pas du tout la même.

Quel prix pour un poêle de masse ?

Le prix du poêle de masse ou poêle à accumulation dépend de sa taille, des matériaux utilisés (pierre ollaire, stéatite, brique…) et de sa puissance. Il faut compter pour cet appareil de chauffage entre 3000 à 10 000 €.
En plus du prix du poêle, votre devis vous indiquera aussi le prix de l’installation. Ce dernier peut grimper à plusieurs milliers d’euros selon votre maison.
Pensez à faire appel à une entreprise certifiée RGE pour pouvoir prétendre aux différentes aides de l’état pour la transition écologique.

Design, écologique, économique et facile d’utilisation, le poêle de masse est un système de chauffage qui a tout pour plaire et qui vous fera profiter d’un réel confort thermique, tout en respectant l’environnement.

Expert poêles à bois