Les caractéristiques d’une pierre réfractaire pour un poêle à bois

La brique réfractaire est un matériau spécifique doté d’une grande résistance aux températures élevées. Cette qualité permet de l’utiliser dans la maçonnerie réfractaire pour réaliser des constructions au contact des flammes et du feu. On retrouve la pierre réfractaire dans le foyer de la cheminée, le four à bois ou encore le poêle à bois.
La brique réfractaire pour un poêle à bois permet d’accumuler la chaleur et de la restituer de façon lente et douce, le plus souvent par rayonnement. Ce matériau réfractaire est adapté pour la conception des poêles à bois, notamment pour les poêles de masse ou à accumulation.

La brique réfractaire : qu’est-ce que c’est?

La brique réfractaire est utilisée dans la construction de foyer de cheminée, de four artisanal, de four à pizza et d’insert. Elle peut être également posée au mur près d’une source de chaleur.
Comparée à une brique classique, la brique réfractaire est très résistante à la chaleur. En effet, cette brique spécifique peut résister à une température allant jusqu’à 1700 degrés.
Outre une forte résistance aux températures élevées, la qualité de cette brique réfractaire pour un poêle à bois est de retenir la chaleur et de la restituer lentement.

Les briques réfractaires en chamotte et en vermiculite

Vous trouverez sur le marché deux briques réfractaires : la brique en chamotte et en vermiculite. Chaque type de pierre réfractaire à ses propriétés et son utilisation.
La chamotte est composée d’argile cuite et broyée. Le poids de cette pierre est plus lourd et ce matériau est plus résistant aux chocs et aux abrasions.
Quant à la vermiculite, c’est un minéral naturel ayant des propriétés isolantes. La brique réfractaire en vermiculite a une meilleure isolation que la brique en chamotte. En revanche, elle monte vite en chaleur, mais son coefficient d’inertie est moins élevé, ce qui signifie qu’elle stocke moins de chaleur que la pierre réfractaire en chamotte.
La brique réfractaire en vermiculite conviendra mieux à un appareil léger. Quant à la brique réfractaire en chamotte, elle possède la même densité que le béton et s’adaptera à un système de chauffage de masse.

Un matériau réfractaire adapté au type de construction

Selon la construction, la brique réfractaire prend différentes formes et couleurs. Ainsi on conçoit des plaques et dalles réfractaires. Sur le marché, vous trouverez différents coloris, les plus utilisés étant le jaune, le rouge et le beige. Il est à noter que les prix sont assez élevés puisque c’est une brique spécifique.
Les fabricants de systèmes de chauffage tels que le poêle utilisent la pierre réfractaire, notamment sous forme de plaque, pour certains de leurs modèles.

Comment est utilisée la brique réfractaire pour un poêle à bois?

La brique réfractaire pour un poêle à bois est posée à l’intérieur du corps de chauffe, sur les parois, afin de protéger l’appareil. La pierre réfractaire permet également la restitution de la chaleur à l’intérieur de la maison.

Comment se présente la brique réfractaire pour un poêle à bois ?

La brique réfractaire pour un poêle à bois se présente notamment sous forme de dalle ou de plaque. Ce matériau réfractaire permet de réaliser le plafond des poêles de masse ou tout appareil de chauffage. Il sert également à recouvrir d’autres parties présentes dans les foyers de poêles à bois.
De même, la plaque ou la dalle réfractaire peut être utilisée pour habiller votre poêle. Il est à noter que la dalle réfractaire contient un taux d’alumine important, ce qui permet une résistance à la chaleur et aux températures élevées.
Quel que soit le type de brique réfractaire, celle-ci est plus fragile que la fonte. Elle peut être fendue à la suite d’une maladresse ou d’une température trop élevée.
La pierre réfractaire est considérée comme un produit consommable, vous retrouvez par conséquent des pièces de rechange chez le fabricant ou le revendeur de poêle à bois. Toutefois, une cassure n’entraîne aucune conséquence sur le fonctionnement de votre appareil de chauffage.

Quels sont les poêles à bois dotés d’une pierre réfractaire?

Les briques réfractaires se trouvent dans plusieurs types de poêles à bois, notamment dans les poêles de masse, appelés également poêle à accumulation ou poêle à restitution lente.
Le poêle de masse fonctionne sur le principe de l’accumulation de chaleur qui est ensuite restituée de façon douce et constante par rayonnement. Ce sont des poêles avec une forte puissance de combustion, le bois brûle rapidement.
Le poêle à accumulation est conçu avec des matériaux accumulateurs, dont la brique réfractaire. C’est cette pièce réfractaire qui stocke la chaleur et qui va la rediffuser lentement pendant des heures. Le foyer du poêle à restitution lente peut être en fonte tapissé de briques réfractaires ou entièrement maçonné.

Différentes marques proposent des poêles à bois avec pierre réfractaire, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un revendeur ou d’un installateur. En plus de l’aide au choix, il pourra vous assister pour l’installation et les réglages.